Un jour de fête : le 27 septembre

Le 25 août 1830, La Muette de Portici est jouée au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, pour célébrer l’anniversaire du Roi Guillaume 1er, alors à la tête du Royaume des Pays-Bas.  Cette représentation dégénère bien vite en émeute et l’opposition à la « colonisation » hollandaise qui dure depuis 15 ans s’amplifie.  Les spectateurs envahissent les rues, appelant la population à se révolter.

Au cours du mois suivant, les contestations seront de plus en plus vives.  Entre le 23 et le 27 septembre 1830, le Prince Frédéric, deuxième fils de Guillaume 1er, disposant de 14 000 soldats et de six canons, se retranche dans et autour du Parc de Bruxelles.

Le peuple de Bruxelles, aidé par des volontaires issus de toutes les régions du pays, en particulier de Wallonie, s’organise en une milice armée d’environ six mille hommes, originaires de tous groupes sociaux.  Pendant quatre jours, ils vont assiéger les Hollandais qui finiront par se retirer du Parc de Bruxelles dans la nuit du 26 au 27 septembre.

Ce retrait consacre la victoire sur l’occupant hollandais : la Belgique vient de gagner son indépendance. La Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles commémore donc ces quatre journées révolutionnaires du 23 au 27 septembre 1830.

La Fête du 27 septembre est l’occasion de nous rappeler ce que nous sommes, ce que nous représentons et ce que nous devons être aujourd’hui en Belgique, en Europe et dans la francophonie internationale. C’est aussi l’occasion d’exprimer notre fierté d’appartenir pleinement à une communauté qui doit continuer à s’affirmer et défendre ses droits et intérêts légitimes au sein d’une Belgique fédérale.

Les fêtes de la Fédération Wallonie-Bruxelles/Communauté française, ENSEMBLE, Wallons et Bruxellois depuis 1975 !

Depuis 1975, chaque année, une ville est choisie par le Parlement et le Gouvernement pour accueillir les manifestations organisées à cette occasion.

Bruxelles, Hélécine, Mons, Liège, Charleroi, Arlon, Namur, Nivelles, Tournai, Spa, Marche-en-Famenne, Sambreville, Mouscron, La Louvière, Tournai et Ottignies/Louvain-la-Neuve (pour son 40e anniversaire) ont ainsi été le cadre de manifestations éclectiques, mettant en évidence le patrimoine culturel, musical, artistique, folklorique… de Wallonie et de Bruxelles.

Agenda
« Août 2014 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Mot du Président

Dossiers & documents parlementaires

International & Affaires européennes
Espace presse

La séance en direct
Pas de séance planifiée actuellement