Accueil Infos pratiques Actualités Coopération interparlementaire avec le Canton du Jura et la Vallée d’Aoste

Coopération interparlementaire avec le Canton du Jura et la Vallée d’Aoste

Navigation

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a accueilli, du 15 au 17 janvier 2018, la 17e session du Comité triangulaire entre notre institution, le Parlement de la République et Canton du Jura et le Conseil régional de la Vallée d’Aoste.

Ce comité triangulaire intervient dans le cadre de la coopération parlementaire.

Très concrètement, il s’agit d’un comité de travail permanent qui a pour objectif de développer la coopération dans le cadre des compétences des trois assemblées, de renforcer les liens entre les peuples que celles-ci représentent, de protéger et de promouvoir la diversité culturelle et linguistique.

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles était représenté par M. Philippe Courard, Président du Parlement, et mesdames et messieurs les députés Véronique Bonni, Philippe Bracaval, Dimitri Legasse, Olivier Maroy, Véronique Salvi.

La situation politique et institutionnelle dans les trois entités a fait l'objet d'un ample tour d'horizon.

Pour cette 17e session, le thème de travail portait sur les « actions et mesures mises en œuvre pour prévenir la radicalisation chez les jeunes ».

Au cours des réunions de travail, les députés des 3 assemblées ont eu l’occasion d’échanger avec des experts tels que :

 

  • M. Alain Grignard, commissaire à la Police fédérale, cellule terrorisme ;
  • M. Bruno Sedran, coordonnateur du Service des Equipes mobiles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • M. Patrick Liebermann, coordonnateur du Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents en Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • M. Olivier Vanderhaeghen, conseiller en prévention du radicalisme à Molenbeek, qui viendra faire part d’expériences de terrain.

 

Les travaux se sont conclus par l'approbation d'une résolution visant à combattre et prévenir la radicalisation des jeunes.

Le texte part de la constatation que le vivre ensemble et la cohésion sociale sont de plus en plus remis en cause par une minorité de personnes qui, en se radicalisant, ébranlent les valeurs démocratiques et les droits humains et invite les gouvernements à développer une politique de la jeunesse qui soit émancipatrice et inclusive, qui donne la parole aux jeunes, les aide à avoir confiance en eux, et à retrouver confiance dans les institutions, et qui les accompagne dans leurs projets et les valorise.

Suivez-nous
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Youtube
Agenda
Février
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Mot du Président

Président Courard

Dossiers & documents parlementaires

photos de documents parlementaires

International & Affaires européennes
Espace presse

Parcourir l'espace presse

Espace vidéos

photo espace vidéos